samedi 21 août 2010

la mère ... qu'on voit danser ... le long des golfes clairs ...


AUROVILLE ...

enfin toute la vérité sur la mystérieuse cite utopique grâce a nos "special reporters" : Rahul and Jerry

5h30 du matin, anniversaire d'Aurobindo au fire center
Auroville c'est quoi ?

une cite utopique fondee en 1968 sur les directives de  "Mere", compagne "spirituelle" de Sri Aurobindo (homme politique et philosophe gnostique mystique indien).
Une charte ecrite par Mere donne les principes directeurs de la vie a Auroville : Auroville n'appartient a personne en particulier mais a l'humanite toute entiere (pas de propriete privee), tout un chacun peut devenir aurovilien a condition d'etre "un serviteur volontaire de la conscience divine" (se consacrer a l'epanouissement du divin qui est en nous par le travail sous toutes ses formes).

le décision center
Auroville est une communaute sans police, sans justice, ou tout le monde prend part aux decisions sans aucune discrimination de race, de religion, de caste, de richesse, ... Auroville est cependant dotee d'une administration bien indienne dans son fonctionnement et son abord (accueil glacial, fonctionnaires intraitables, organisation mysterieuse a base de registres, tickets, numeros, horaires, ...).



Il n'y a pas de circulation d'argent a Auroville. La communaute reverse une maintenance de 85 euros a chaque aurovilien en echange de son travail. Ce qui n'empeche pas qu'il y ait des riches et des pauvres.

le visitor center
Aujourd'hui, Auroville c'est :
2000 aurovilliens repartis en 34 nationalites (majorite d'indiens, puis francais et allemands).
20 kms2 de foret tropicale la ou il n'y avait il y a 40 ans qu'un plateau aride
80 communautes (de 1 a plusieurs dizaines de personnes) reparties dans cette foret
des habitats differents (de la hutte a la maison futuriste genre barbapapa)
la terrasse de la solar kitchen center
des unites de production (entreprises) qui produisent : des vetements, du papier, des encens, des chaussures, du fromage, des legumes, de la spiruline, des fontaines pour rendre l'eau potable, des maisons en brique de terre crue, ... des batiments administraifs et culturels, une cuisine collective solaire (repas a 85 Rps soit 1.60 euro).
un institut de therapies naturelles (voir watsu), un centre medical, des ecoles, un college, ...
et 5000 personnes qui viennent y travailler tous les jours des villages alentours : du gardien de villa au secretaire general de la fondation (le patron, en quelque sorte, un representant de l'etat indien).

Auroville est-elle une secte ?
NON ! c'est un groupe de personnes qui suivent des principes de vie, de spiritualite, et d'epanouissement personnel (yoga du travail pense par Aurobindo). Au pire ca peut etre pour certains un club d'adorateurs de Mere et de Sri aurobindo, qui fixe les conditions d'acces de ses membres. Il ne font vraiment aucun proselytisme, bien au contraire. Le Matrimandir (la grosse balle de golf doree) n'est pas une eglise, ni un temple. Plutot un lieu symbolique qui unit les auroviliens (et ils en ont parfois besoin...), et un lieu extraordinaire de meditation.
Le banian center  : (le banian est un arbre enorme
dont les racines aeriennes descendent jusqu'au sol
pour former de nouveaux troncs)
Il n'y a pas de religion a Auroville. En principe. Car la devotion de certains envers Mere et aurobindo confine parfois a la bigoterie. Une nouvelle religion ? difficile d'en parler avec certains interesses ...
le matrimandir center

Auroville ca a ete une belle aventure, une utopie collective qui a pris chair et qui vit encore. Aujourd'hui, est-ce encore une terre d'aventure ? C'est devenu un lieu difficile a gerer et a financer. Aujourd'hui pour devenir aurovilien il vaut mieux avoir des competences qui interessent auroville (informatique ! avis aux amateurs), et deux ans de budget pour y vivre, payer son logement sur place (ca peut devenir cher auroville a la longue) pendant la periode probatoire (on fait ses preuves avant d'etre admis ... ou renvoye, ca arrive). Ca restreint considerablement les candidatures. Une discrimination par l'argent pas tres compatible avec l'universalite du projet ? Mais les auroviliens ont l'habitude de gerer les contradictions. Ca reste un groupe d'humains. Vous en connaissez vous des groupes humains qui n'ont aucune contradiction ??? ( le groupe ABBA peut etre ..., ou les bisounours)

Auroville est-elle peuplee de babas soixante-huitards ?
Oui et Non.
une rue d'aurroville center
Oui car les pionniers sont tous issus plus ou moins de cette mouvance : auroville est nee en 1968. Le port du "catogan - cheveux gris - crane chenu" est tres repandu.
Non car ce sont des gens tres bosseurs et tres serieux (certains peuvent etre depourvus de la moindre etincelle d'humour). Certains travaillent avec leurs mains, d'autres sont des patrons ...
Non car toute la jeunesse tamoule qui est nee sur place n' a rien a voir avec les barricades du quartier latin


Pour en savoir plus, rendez vous sur le site de la fondation : www.auroville.org

une autre rue du center d'auroville center
C'etait notre petite contribution vecue de l'interieur d'Auroville, qui ira rejoindre les tonnes de commentaires de blogs qui se repandent sur internet au sujet d'Auroville. Chaque touriste francais (ou presque) qui passe par ici (meme une heure) se sent oblige de pondre sa petite chronique sur Auroville, chronique trop souvent haineuse et imbecile, et d'emettre des jugements expeditifs.
Donc nous pondons une chronique aussi, mais, et pour la premiere fois sur ce blog, nous nous efforcons de faire preuve de serieux et d'objectivite.
Rahul et Jerry ont ils pris un coup de vieux a Auroville ? Ont-ils adopte le port du catogan gris/patinoire a mouches sur le dessus ?
La suite vous prouvera que non ...

2 commentaires:

Joëlle Nehlig a dit…

Hello les garssons,

alors moi je dis juste vive Kochi et son apparente anarchie...

Léon, le cafard et les chauve-souris ont passé eux aussi leur deux années de probation? Sinon c'est quoi leur statut?

Je vous embrasse très fort et je vous envie toujours autant

Joella

Homo palmus a dit…

Si je comprends bien, c'est devenu intenable. La faute aux chinois ?
Pas de circulation d'argent mais tout tourne autour ? Il faut bien vendre les produits, il faut bien en acheter d'autres, il faut bien manger, se loger... Et le troc n'est pas evoque.
Il y a peut-etre simplement une taille critique pour qu'une utopie resiste a l'economie de marche ?