mardi 8 décembre 2015

Opération EXODUS : 2ème partie

RESUME DES EPISODES PRECEDENTS ...



soient 2 aventuriers de l'Inde moderne, mais toujours éternelle :







                           RAHUL                          et                      JERRY


qui vivent dans une maison bleue

à Pondichery ...


















et qui décident de quitter Pondichery




pour migrer vers Kochi au Kerala, ses backwaters, sa douceur de vivre, ...












RESULTAT :

on charge un camion, on prend congé de mamaji, du chat, et des amis, on stocke les meubles chez Neela ..
et passent 8 mois où nos héros sont en France ...






Retour en Inde à Kochi

pour la suite du "déménagement indien de Rahul & Jerry"




Première étape : trouver une maison à Kochi,  et plus précisement près de Fort Kochi

Comment fait-on pour trouver un logement en Inde ?

Rahul :
"on a qu'à se munir de tous ses bulletins de salaire, de la caution des parents même décédés, et on franchit le seuil d'une agence immobilière ..."

Jerry :
"mais ça n'existe pas ici une agence immobilière !!!"

Rahul :
"alors il faut demander à quelqu'un au hasard"

Quelqu'un au hasard :
"no problem, call the broker !  (pas de problème, appelle le broker)"

Jerry :
et où on trouve un broker ? et même où est-ce qu'on trouve un numéro de broker ?

Rahul :
yaka demander à John Noufee !!!


Pour ceux qui suivent notre blog depuis ses origines toutes balbutiantes, John Noufee apparait en toute 1ère photo avec son sourire magnifique ...

Certes il a changé en 10 ans, mais le sourire est toujours là, et il connait à peu près tout le monde ...

Très rapidement il collecte plusieurs numéros de "brokers"

Un "BROKER" c'est quoi ?
c'est un type qui passe son temps à trainer dans son quartier, qui est au courant de tout ce qui s'y passe, et qui est prêt à se greffer sur n'importe quelle opportunité pour laquelle il monnayera "cher" ses informations.
Entre l'indic et le margoulin, en somme

Notre BROKER s'appelle DARWIN, on le reconnait parce qu'il a des poils très longs qui lui sortent des oreilles

Il entraine Rahul, Jerry et John dans une tournée ébouriffante de visites d'appartements ...



Dans son "enthousiasme", Darwin ne vérifie pas toujours les rumeurs qui disent qu'une maison serait à louer là bas .... Ainsi Rahul and Jerry ont pu visiter une maison parfaite pour eux, rencontrer le locataire actuel même pas étonné, pour apprendre en sortant qu'elle n'était pas du tout à louer ...

Ou Darwin dégote parfois des choses absolument étonnantes ....
... genre palais du facteur cheval, ode au corps de l'athlète
Enfin, après 6 visites infructueuses et un combat acharné avec Darwin et ses collègues qui jurent que le budget de R et J est beaucoup trop bas, le choix de nos héros se porte sur :

LA MAISON VERTE





En plein quarier chrétien, au fond d'une charmante ruelle portant le doux nom de "mother teresa lane", la maison verte est en fait partagée au rez de chausée par les propriétaires, et au premier par Rahul and Jerry. La maison est simple, le quartier paisible, les gens calmes.

Pas de temple aux haut-parleurs qui éructent des chansons tamouls à 6 heures du matin, les gens parlent avec une voix normale, les sacs plastique ne recouvrent pas le sol, pas de meutes de chiens errants, éclopés et galeux, non décidément, le Kerala ça n'est pas Pondichery ou le Tamil Nadu ...

La cérémonie de signature du bail a eu lieu en présence de Darwin le broker, de John Noufee qui agit en tant que témoin de Rahul et Jerry, de FRANCIS le propriétaire, de nos deux aventuriers, et de quelques autres personnes dont le rôle parait encore bien mystérieux à ce jour, à moins qu'ils ne passaient simplement par là ...

Reste donc à organiser le transfert des meubles depuis Pondichery ...


LE MORCEAU DE RESISTANCE

Comment on déménage en Inde ?

Rahul :
"On demande des devis à 3 entreprises de déménagement qui chacune va nous demander le prix du camion neuf, on pleure, on essaie de trouver une association de réinsertion qui pourrait faire ça pour un prix décent ..."

Jerry :
"Il n'y a pas de réinsertion en Inde, il n'y a pas d'insertion tout court, et puis on ne déménage pas dans ce pays ! Ces vrai, les indiens ne déménagent pas. Quand ils changent de ville, ils laissent tout sur place et rachètent des chaises en plastique toutes neuves à leur nouvelle destination"

Rahul :
"Ils ont sûrement une bonne raison ..."

Jerry
"Oui, et on va sûrement comprendre laquelle ... Comment on fait alors ?"

Rahul
"Y'a qu'à demander à Selvam !"

Selvam est un des ange-gardien de Rahul & Jerry à Pondichéry
Entrepreneur en bâtiment, il gagne de l'argent, et a un mode de vie "moderne" qui lui attire beaucoup de jalousies et de ragots ...
Selvam est redevable à R and J qui le fournissent chaque année en pinceaux coudés introuvables en Inde !!!


Mais en un coup de fil, Selvam affrète un camion pour transporter toutes les affaires de Rahul et Jerry de Pondichery à Kochi

Pour nos deux aventuriers habitués à la réalité indienne, tout ça parait un peu trop simple ...
Mais bon ! après tout, pourquoi pas ! l'Inde change n'est ce pas !


Le jour du déménagement, ...
inondation à Chennai ...

tout le monde est prêt chez Neela pour le transfert ...
... et puis le ciel devient noir, très noir,
... et très vite ça s'approche de ça :




Au niveau de la maison de Neela, c'est moins grave, l'eau descend la rue ...


Jerry :
si ça se calme un peu, on charge 

Rahul :
je ne crois pas, voilà le camion, et il n'a pas de .... toit !!!

Jerry :
ils veulent nous faire déménager avec un camion à plateau !!! mais ils savent qu'on va faire 600 km comme ça !!!

Le chauffeur du camion est de mauvaise humeur.
Que dire de l'humeur de Rahul et Jerry ....
Seule Neela imperturbable, continue de préparer du thé ...
Neela :
"Want some tea ?"

Le chauffeur explique qu'il va très bien bâcher tous les meubles, qu'il n'y a rien à craindre ..

Jerry :
"D'accord, mais la bâche vous la mettez avant qu'on charge"
Driver :
"Ah non, sinon ça ne sera pas étanche. On charge tout et on bâche après "
Neela :
"Want some tea ?"
Rahul :
"Mais pendant qu'on charge, comment on les protège les meubles ? et les cartons ? avec ce qu'il tombe, en moins d'une minute ce sera de la bouillie !!!"
Neela :
"Want some tea ?"
Driver
"No, no, no problem. Yes some tea"

L'incompréhension reste totale, le thé est prêt, le ciel continue de se vider sur Pondichery, Rahul and Jerry annulent l'opération, et la reportent 7 jours plus tard.
Le driver est très mécontent ...

Une semaine plus tard
C'est à dire 1 aller et retour supplémentaire en bus de nuit "semi sleeper" de Kochi à Pondichery, soit 10 heures de bus par trajet, à peu près bien installé, avec à peu près mal partout, et à peu près plus d'énergie à l'arrivée ...
mais bon ...

Il fait BEAU  :)

Et comme il ne pleut pas, qu'il n'y a pas le moindre nuage à l'horizon, aucun risque que les meubles se mouillent, cette fois, Rahul et Jerry ont droit à un beau camion .... fermé !

Comme tout va de pair dans ce pays, le chauffeur est un monsieur sympathique et professionnel, souriant qui se lance à parler un peu anglais,

il discute beaucoup avec Neela, qui est toute attendrie par ses cheveux blancs,

il y a quelque chose de léger dans l'air ...

la douce chanson de Neela ...

"want some tea ? " ...


évidemment, moins léger est le lave linge à hisser dans le camion, mais avec les deux messieurs qui aident Rahul and Jerry, tout est chargé en moins de temps qu'il n'en faut à Neela pour refaire du thé.



Tout est pointé par Jerry, le chauffeur, et Neela
et c'est parti !!!

RENDEZ-VOUS DEMAIN A 10 HEURES A KOCHI !!!




600 kilomètres plus loin, 1 douane plus tard, notre chauffeur arrive PILE à l'heure !!!

Rahul :
"Incroyable !!!!"

Jerry :
"Décidement, l'Inde change ...
Le plus dur est fait, il ne reste plus qu'une formalité : décharger et monter le tout à l'appartement"


Rahul et Jerry, en bons français,  restent cependant vigilants ...


John Noufee qui s'est chargé de trouver 2 personnes pour la main d'oeuvre est un peu embarrassé ...

John :
"Zerizen ... hum hum ..."  .

.. John commence souvent ses phrases par ce zerizen, qui est en fait "There is an ..."  (il y a un ...)
En général ça n'est pas bon signe ...

Le zerizen du jour, c'est le monsieur en bleu sur la photo.
 (en rouge c'est Jerry qui pointe ce qui sort du camion).
Ce monsieur est LE BROKER en CHEF du quartier, il s'appelle AGUSTIN. C'est un peu le chef du comité de quartier.
Ce qui est drôle, c'est que Agustin est accompagné de 8 messieurs tous un peu "bras cassés".

John explique que
"zerizen, ce sont eux qui vont porter vos affaires".

Rahul :
La voilà notre entreprise de réinsertion !!!  Mais 2 suffisent !
Jerry :
Combien ils demandent ?
John :
Il faut qu'il évalue ce qu'il y a à transporter ..

Le chauffeur toujours aussi aimable et souriant ouvre solennellement les portes du camion : tout est là, rien n'a bougé !!!  (ça a été bien secoué quand même)

Agustin jauge du regard la cargaison et sans regarder Rahul and Jerry il marmonne un

"gnagnasouand roupies"
Un vol d'éléphants passe ....

Jerry
Qu'est ce qu'il a dit ???

Rahul
"gnagnasouand roupies"

Jerry
Ca veut dire QUOAAAAA  ???

John
Nine thousand roupies ... (9000 Rps)


Petite table de conversion locale

pour affréter, charger, et mener un camion sur plus de 600 kilomètres, R and J ont payé 16000 Roupies : soit 26,60 roupies du kilomètre
pour faire les 50 mètres de ruelle, il faudrait donner à ces messieurs 9000 Roupies ,
soit 180000 roupies du kilomètre
C'est pas un peu exagéré, non !!!

Refus catégorique de R et J.
John
"zerizeu, combien vous donnez ?"

R& and J :
"500 roupies, c'est le salaire journalier d'un maçon, on est un peu au courant tout de même !!!"

Sur ce, Agustin et sa troupe, vexés, traversent la rue pour s'installer sous l'arbre ...
Rahul
"Ils boudent !!!"
Jerry
"la situation est bloquée ?"
John
"Zerizeu, il faut quand même que vous donniez quelque chose, ce sont tous vos futurs voisins, vous ne pouvez pas vous fâcher avec eux"

John est un fin diplomate (aux fraises) ....



John est un fin diplomate

Finalement, du bout des lèvres, Agustin accepte les 2000 roupies offertes par Rahul et Jerry, et tout le monde se lance à l'assaut du camion

Après pas mal de frayeurs, tout est en place :

RAHUL and JERRY ONT REMPLI LEUR PLUS 
PERILLEUSE MISSION : 
DEMENAGER EN INDE



Rahul :
Jerry, tu as remarqué qu'il y a du plâtre collé sur tous les meubles ???

Jerry :
Je crois aussi qu'il manque un carton ...  ...........

3 commentaires:

Valerie Piron a dit…

wahouuuu quelle aventure !!!!!
Pensez a ecrire un bouquin les zamis !
Bises
Valérie

mimi a dit…

Vous qui connaissez bien l'INDE vous deviez imaginer que ce serait difficile de déménager.......Mais sans doute cela vous "amuse" d'être obligé de discuter, de tenir tête, et de passer des heures à palabrer.......
C'est certain la meilleure solution c'est de déménager sans rien emporter (que ce soit en Inde ou ailleurs)
J'espère que vous allez pouvoir vous reposer un peu, et que le calme perçu lors des premières impressions existe vraiment.
C'est sûr vos descriptions de la situation, comme d'habitude , me font bien rire.
Pourtant ici personne n'a le coeur à rire en ce moment......Le FN arrive en tête dans notre région!.....et ailleurs
Vous raconterai l
a suite.
COURAGE. BON EMMENAGEMENT. A bientôt de vous lire. Bises.

Nathalie Grimal a dit…

Coucou les déménageurs,bravo pour vos performances diplomatiques, vous nous ouvrez la voie pour notre futur voyage,vous nous avez bien fait rire,mais tout de même je pense que la patience est une de vos qualité principale!!!
Sur ce, il nous tarde de vous rejoindre pour écrire nos propre aventures.
A très bientot...Nat & Jef