mercredi 22 février 2017

Objectif Phraya Nakhon Cave




"Sawadiiiiii Kaaaaaaaaa  !!!"

Ça veut dire "bonjour" en Thaïlandais, quand c'est une fille qui parle. En l'occurence il s'agit de Pawinee, la copine de Marc, qui nous salue par ce petit matin ... 
"Sawadiiiiii Kraaaaaaap", quand c'est un garçon qui parle, comme le monsieur qui loue des scooters. 
"Salut les Gaaaaaaaars", quand c'est Marc.

Marc qui ce matin a décidé de mener Rahul & Jerry dans une grande aventure d'exploration, à la découverte du temple de Phraya Nakhon Cave !!! comme "cave" ça veut dire "grotte", nous dirons : "à la découverte du temple de la grotte de Phraya Nakhon"

C'est un lieu qui se mérite assurément. 
Tout d'abord 2 heures de scooter, dont une bonne partie sur "l'autoroute", en plein soleil
Puis 30 minutes de marche accidentée le long de la côte
Puis 400 mètres de dénivelé en marches d'escalier taillées dans le roc ... soit un peu plus que la tour eiffel par les escaliers ...  voilà qui devrait au moins dissuader les hordes de touristes qui grouillent dans (presque) toute la Thaïlande de nous y précéder
.

Première étape :
trouver le scooter !
le dit scooter, il est beauuuu  !
comme tout est simple en Thaïlande, comme tout est bien organisé (pas comme dans un autre pays de notre connaissance ...), la négociation du magnifique scooter dure 1 minute 30, livré avec le plein, et 2 ravissants casques
Deuxième étape

conduire le scooter !

comme tout est simple et bien organisé en Thaïlande (pas comme dans un certain pays ...), circuler à scooter est un jeu d'enfant. Les gens s'arrêtent au feu rouge, laissent passer les piétons, mettent le clignotant  (rien à voir avec les routes du pays pré-évoqué ...).
Seul défaut, les Thaïs roulent très très vite ....

Nos deux globe-trotters, après des années de route de là où vous savez, enfourchent sans aucune crainte leur machine, en route vers le temple de la grotte de Phraya Makrhon

trop facile !!!

Heeuuu, c'est vers où le temple de Phraya Hamon Cave  ?

Troisième étape

Etre bien chaussés

L'ascension de la tour eiffel bouddhiste demande d'être chaussé à minima de baskets. Rahul & Jerry, en bons habitants qu'ils sont de l'autre pays, ont mis le pied sur le sol thaïlandais en tongs, et c'est tout ! pas de chaussures, baskets, ballerines, rangers, patins à glace, ... dans leur valise.
un passage est donc nécessaire dans la grotte du temple de la consommation :
 le magasin Tesco Lotus 
de la ville dont nous continuerons à taire le nom ....



Rahul & Jerry trouvent vite chaussure à leur pied. Un peu trop vite peut être. 
Dans la précipitation, Jerry se contente d'essayer le pied droit, pied plus fort, certain que si ça va au pied droit, ça ne pourra qu'aller au pied gauche. Plus consciencieux, Rahul essaye les deux pieds ...

Evidemment, au moment de partir, une fois chaussé, Jerry ressent comme une gêne au pied gauche, comment dire, comme un engoncement, un pétrissage des orteils, voire un meurtrissage, une impossibilité à les déployer. Etonnant alors que le pied droit, le plus fort, est parfaitement à l'aise dans cette ravissante basket noire et orange ... 

N'en pouvant plus, Jerry arrache la basket gauche pour libérer son pied ...

Une comparaison s'impose alors. 
Nous vous laissons juges ...
Chez Tesco, en Thaïlande, les chaussures sont vendues dans de beaux rayonnages, attachées solidement deux par deux, parce que la Thaîlande c'est bien organisé, et que tout y est simple. N'empêche que dans un autre pays de notre connaissance, où rien n'est totalement simple et où l'idée même d'organisation est laissée aux dieux, Rahul & Jerry ne se sont jamais fait fourguer une paire de chaussures, où la droite est en 42, et la gauche en 40 ....


la preuve ...


Quatrième étape ....

La marche le long de la côte !

Comme tout est simple en Thaïlande et bien organisé, Jerry a pu changer ses chaussures dépareillées, pour une autre paire de baskets bleu pétrole et blanc, toutes les deux en 42, un pied gauche et un pied droit, avec des lacets ... le top !

Après deux heures de scooter, complètement saoulés par le bruit du vent dans le casque (ou dans leur tête ?), heureux d'avoir échappé aux énormes roues des camions rugissants, sains et saufs, nos aventuriers et leurs deux guides arrivent à destination : la billetterie du site de Phraya Phiyon : un parking à sccoter sous une ombrière, avec des places dessinées au sol (car tout est bien organisé en Thaïlande ....).
Commence alors une marche le long de la côte, à enjamber des rochers, monter des escaliers, descendre des escaliers, ....

le paysage est magnifique !

hein que c'est beaaaauuuuuuuu  !



Cinquième étape ...

les escaliers !

La plage d'où démarrrent les fameux escaliers interminables menant à la grotte du temple (ou l'inverse) de la cave de Phraya Me Lan Chon est en vue !!!

Là aussi, c'est magnifique !






Tout ça a un air de paradis ....

.... jusqu'au moment où ça commence à monter, entre les parois rocheuses, des escaliers raides en plus ... il fait chaud et lourd sous la végétation ... heureusement c'est à l'ombre.

.... des escaliers ....


..... des escaliers .....


.... des escaliers .....


... des escaliers .....



... les parois se resserrent de plus en plus ....


.... jusqu'à l'entrée de la grotte .....

... jusque dans la grotte ....

... jusqu'à une lumière ...


et jusqu'à    ...   ÇA !!!!




un charmant petit temple, 
posé gracieusement,
 tout seul, 
là, 
au fond de la grotte, 
baigné de la lumière qui descend par le plafond effondré de la grotte ...



en sortant de l'obscurité de la grotte, la vision est juste magique !!!







Mais que c'est beaaaaaaauuuuuuu  !!!!






tellement saisissant que tout le monde se tait.


------------------------------------------------------ silence -----------------------------------------------------


oubliées les heures de scooter sur l'autoroute, les centaines de marches, la soif, la fatigue, les chaussures trop petites (oui car finalement le 42 thaïlandais se rapproche plus du 41 français ...) ...


------------------------------------------------------ silence -----------------------------------------------------



Allez !

on ne résiste pas à l'envie de vous le montrer une fois de plus !

ouais c'est pas mal !



à suivre ...


jeu concours : personne n'a encore trouvé le nom du groupe préféré de Marc ...

7 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est magique et magnifique !! C'est un merveilleux voyage...
Jaya

Anonyme a dit…

Bonjour à vous deux,

Ravie de voir que vous avez repris vos périples, et, surtout, de nous en donner votre description toujours aussi savoureuse.

Je me régale.

Bises
Anne

Anonyme a dit…

Très beau, on peut imaginer la magie - lumière, et silence- après votre périple,
qui m'a aussi bien fait rire !
Plein de bises.
Une autre Anne,
celle de Moissac

Isabelle Narayanan a dit…

"Bon pied, bon oeil", ou plutôt "plein les mirettes"!!! Merci pour cet instant de grâce : la surprise est totale ! Ce pays où tout est bien organisé réserve bien des surprises, de tout genre :-) Que d'aventures...et ce n'est pas fini ! Impatiemment, isabelle

Nicole Lefebvre a dit…

Hello du Cabanon des Oliviers !

C'est très chouette de parcourir avec vous vos voyages, j'aime l'impression solitaire du temple !

claudine a dit…

Super. Profitez bien. Bises

Laurent a dit…

Très beau !
Un tel éloignement, autant d'efforts, ça doit donner soif et faim, non ? Heureusement, la rareté du touriste occidental adipeux empêche l'installation d'un McCrado ou équivalent toxique. Espérons que la contamination n'atteigne pas ce lieu où semble régner le calme (on n'entend même pas les moustiques voler...)